Newsletter  inscrivez-vous
 Points Santé  Votre Code:   Mot de passe:      inscrivez-vous
Accueil > Dossiers >  Femme  >  Colon irrité : les solutions
Femme : Colon irrité : les solutions
(104 Vues )

Partager

Touchant de 10 à 20% de la population occidentale et plus particulièrement les femmes, le syndrome du côlon irritable reste méconnu.

Qu'on le nomme colopathie fonctionnelle, côlon spastique ou simplement SII, il est fréquent que les victimes en souffrent sans connaitre son nom.

Les gastroentérologues qui traitent les désordres digestifs sont très souvent et de plus en plus sollicités et le SII serait même responsable de près de 10% des consultations de généralistes.

La liste des désordres digestifs est déjà longue dans les ouvrages médicaux de référence, et ne cesse de s'allonger.
La moitié des consultations de gastroentérologues concerne les colopathies et cette part augmente régulièrement.

Qu'est-ce que le syndrome du côlon irritable ?

Tout patient souffrant d'un SII vous l'assurera : vivre avec ce syndrome n'est pas facile. Naturellement, les symptômes varient d'une personne à l'autre.

Cependant, même un seul de ces symptômes sera au mieux ennuyeux et au pire handicapant. On retrouve couramment :

- des douleurs abdominales, des gaz ou des gonflements et ballonnements,
- des coliques intestinales ou de la diarrhée,
- des nausées et une perte de poids,
- des migraines, de la fatigue et des troubles de la concentration,
- de l'anxiété voire un état dépressif.

La plupart du temps, la personne atteinte saura décrire un schéma, un modèle dans la survenue des attaques douloureuses ou gênantes. Mais si parfois elles semblent surgir sans raison particulière, certains facteurs déclenchants ont pu être relevés :

- stress,
- usage régulier (voire abusif) de laxatifs,
- alcool,
- tabac,
- thé et café,
- manque de sommeil.

Les professionnels de santé ont beaucoup progressé ces derniers décennies dans la connaissance du syndrome du côlon irritable.
On sait par exemple aujourd'hui que le SII est une atteinte fonctionnelle du système digestif, ce qui signifie que si le fonctionnement est altéré, la structure des organes n'est pas en cause.

Par ailleurs, on constate que les femmes sont trois fois plus concernées que les hommes et que c'est d'autant plus avéré quand les femmes ont des douleurs prémenstruelles chroniques.

Enfin, il est admis qu'il existe probablement une prédisposition chez certaines personnes à développer un SII, du fait de leur hérédité.

Comment apaiser un côlon irrité ?

Comme pour de nombreuses maladies et de fréquents troubles de santé, un régime alimentaire équilibré ou adéquat suffit bien souvent à soulager les personnes victimes.

Il est entendu que la nutrition n'est pas la meilleure et la seule réponse pour tous les SII mais un régime particulier a ici généralement un effet remarquable.

Le son est la solution ! Son introduction dans les assiettes des personnes concernées a eu un effet indéniable, et plus spécifiquement chez celles qui connaissaient des épisodes de constipation.

On peut enrichir son alimentation de produits riches en fibres insolubles tels que les haricots secs ou les fruits et légumes dont la peau est comestible... Préférez alors les produits issus de l'Agriculture Biologique.

En règle générale, il est censé avant tout bouleversement complet de votre régime alimentaire de commencer par introduire un bol de céréales "spéciales fibres" à votre petit déjeuner.

Les allergies en cause ?

L'approche nutritionnelle commence avec les fibres, mais ne finit pas là. Il est clair pour beaucoup de patients qu'éviter certains aliments aide énormément.

Dans certains cas, ils sont convaincus que c'est le fait d'allergie(s) alimentaire(s) que se déclare le syndrome du côlon irritable.
Pour d'autres il sera plus exact de ne pas parler d'allergie mais plutôt d'intolérance.

En se basant sur ces suspicions, des médecins ont exposé des personnes à un régime de base commun (riz, abricots, poisson d'eau douce et pain à la farine de soja ou de maïs) et ont ajouté un par un des aliments de test.

La moitié des personnes testées ont réagi à un ou plusieurs aliments. Ceux qu'on a retrouvé correspondent aux allergènes les plus communs : lait, œufs, farine, noix, pommes de terre et tomates.

Lorsque les cobayes ont cessé leur consommation de ces aliments, les deux tiers se sont trouvés débarrassés de leurs symptômes après six mois.

Les résultats sont impressionnants. Cependant la liste des aliments mis en cause est bien plus longue. On recense par exemple :

- les pommes, bananes, oranges et fruits secs,
- les légumes verts, oignons, pois et pommes de terre,
- le bacon, les frites et les saucisses.

Aucune étude n'a confirmé que les allergies ou les intolérances alimentaires sont liées à l'apparition d'un SII.
Cependant, si chacun, à l'écoute de son corps, est persuadé que certains aliments ne lui conviennent, pas il est logique de les éliminer de son régime.

Source : http://www.elleraconte.com

  • CNAM
  • La Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM TUNISIE) en Tunisie, le nouveau r...
  • Le thermalisme
  • Le thermalisme se d...
  • صحتي في رمضان
  • كثر المشاكل الصحية المتعلقة بال...

    »TOUS LES DOSSIERS
       TEST & QUIZ
     VOS DOSSIERS FAVORIS
  • Kin
  •  Kinésiologie Et si le corps avait toutes les réponses ?
    Le corps posséderait une mémoire cellulaire intelligente ...
  • Femme
  •  5 secrets «à manger» pour une peau éclatante
    Vous connaissez les aliments anti-triglycérides, anti-cholestérol, anti-diabète, anti-hypertension…
  • Femme
  •  ...je garde les cheveux longs ?
    On ne va pas très bien, alors on se coupe les cheveux et on se fait une teinture ...
  • Femme
  •  Cheveux 5/5!
    On ne va pas très bien, alors on se coupe les cheveux et on se fait une teinture ...
     CALCULEZ VOTRE IMC
    Votre poids en (kg)  
    Votre taille en (cm)  
     NOUVEAUTÉS MÉDICAMENTS
    Le 27-05-2011  :   WELLVONE 750 mg/5 ml
    Suspension buvable, remise à disposition...
    Le 27-05-2011  :   ORGALUTRAN 0,25 mg/0,5 ml
    Solution injectable SC, poursuite des difficultés...
    Le 27-05-2011  :   CAELYX 2 mg/ml
    Solution à diluer pour perfusion...
    Le 27-05-2011  :   COLIMYCINE 1,5 MUI
    Rupture de stock et mise...
     PARTENAIRES
     SPONSORS
      Powered by   Enjoy-Graph