Newsletter  inscrivez-vous
 Points Santé  Votre Code:   Mot de passe:      inscrivez-vous
Accueil > Actualités >  Recherche scientifique  >  Exprimer sa mauvaise humeur allongerait l'espérance de vie
Recherche scientifique : Exprimer sa mauvaise humeur allongerait l'espérance de vie (9912 Vues )
Partager
Selon une étude menée par des chercheurs allemands, exprimer sa mauvaise humeur serait bon pour la santé physique et mentale, et permettrait même d'allonger la durée de vie.
 
Pour vivre vieux, soyez cons ! Alors que la mauvaise humeur et l'irritabilité sont des traits de caractère que n'importe qui préfère fuir, ils seraient en réalité bons pour la santé.
 
C'est du moins ce qu'affirment les chercheurs de l'université de Jena en Allemagne suite à une étude menée sur quelques 6.000 patients et publiée dans la revue Journal Health Psychologies.
 
Au cours de celle-ci, les scientifiques ont suivi différents paramètres de l'organisme ainsi que l'humeur de leur sujet.
 
 Ils ont ainsi constaté que ceux qui avaient l'habitude d'intérioriser leurs émotions négatives montraient des hausses de leur rythme cardiaque.
 
Un phénomène qui avec le temps favorise l'hypertension et les risques de développer une variété de maladies telles que des pathologie cardiaques, un cancer ou des dommages aux reins.
 
Parmi les sujets suivis, les scientifiques Marcus Mund et Kristin Mitte ont même identifié un groupe particulièrement à risque qu'ils ont baptisé "répresseurs".
 
"Ces personnes se distinguent par le fait qu'elles essaient de dissimuler les signes de peur et aussi par leur comportement défensif.
 
Elles évitent les risques et cherchent tout le temps à avoir un fort contrôle sur eux-mêmes et leur environnement", explique Marcus Mund cité par le Daily Mail.
 
Des signes d'anxiété et de stress
 
"Par exemple, quand elles sont exposées à des tâches stressantes, elles montrent un rythme cardiaque et un pouls plus élevé que les non-répresseurs et présentent d'autres signes objectifs de stress et d'anxiété", ajoute-t-il.
 
A l'inverse, ce scientifique et ses collègues ont donc constaté qu'exprimer ses humeurs même négatives abaissaient ces facteurs et contribuaient donc à allonger l'espérance de vie. Un phénomène dont on pourrait avoir la preuve si l'on observe la longévité des Européens.
 
En effet, les chercheurs soulignent que les Italiens et les Espagnols réputés pour leur tempérament plutôt fort vivent environ deux ans de plus que les Britanniques connus eux pour leur flegme. Néanmoins, la nouvelle n'est pas si mauvaise pour tous ceux qui ont tendance à intérioriser, d'après les observations faites.
 
Si les répresseurs ont montré un risque plus important pour certaines maladies, ils ont semblé se remettre plus rapidement face aux difficultés de la vie quotidienne.
 
"Grâce à leur besoin de contrôle, les répresseurs sont très disciplinés et plus motivés à s'adapter à leur mode de vie",  ajoute encore Marcus Mund.
 
Source : http://www.maxisciences.com
  • Etre maman
  • Chut …à la chute des cheveux
  • Digestion : 4 tisanes pour vous aider à passer les fêtes
  • + lire plus sur Zen et bien-?tre attitude
  • Adieu aux maladies intestinales
  • Etes-vous nomophobe?
  • Du lumbago au syndrome de Lyell, il n’y a qu’un pas !
  • + lire plus sur Maladie et traitement
  • L’Anti-âge sur mesure
  • "Woundil"
  • Froid
  • + lire plus sur Cosm?tique au quotidien
     VOS DOSSIERS FAVORIS
  • Kin
  •  Kinésiologie Et si le corps avait toutes les réponses ?
    Le corps posséderait une mémoire cellulaire intelligente ...
  • Femme
  •  5 secrets «à manger» pour une peau éclatante
    Vous connaissez les aliments anti-triglycérides, anti-cholestérol, anti-diabète, anti-hypertension…
  • Femme
  •  ...je garde les cheveux longs ?
    On ne va pas très bien, alors on se coupe les cheveux et on se fait une teinture ...
  • Femme
  •  Cheveux 5/5!
    On ne va pas très bien, alors on se coupe les cheveux et on se fait une teinture ...
     CALCULEZ VOTRE IMC
    Votre poids en (kg)  
    Votre taille en (cm)  
     NOUVEAUTÉS MÉDICAMENTS
    Le 27-05-2011  :   WELLVONE 750 mg/5 ml
    Suspension buvable, remise à disposition...
    Le 27-05-2011  :   ORGALUTRAN 0,25 mg/0,5 ml
    Solution injectable SC, poursuite des difficultés...
    Le 27-05-2011  :   CAELYX 2 mg/ml
    Solution à diluer pour perfusion...
    Le 27-05-2011  :   COLIMYCINE 1,5 MUI
    Rupture de stock et mise...
     PARTENAIRES
     SPONSORS
      Powered by   Enjoy-Graph